Skip to main content

Le secteur de la roche

Le secteur de la roche ornementale représente 1 % de la matière extraite dans l’ensemble des carrières wallonnes. Malgré cela, son chiffre d’affaires représente annuellement une centaine de millions d’euros. On peut chiffrer à un millier le nombre d’emplois directs de ce secteur de la roche ornementale.

Les pierres représentées au sein de l’asbl peuvent être classifiées en deux grandes catégories :

Les pierres calcaires

La Pierre Bleue de Belgique, appelée aussi Petit Granit, est la plus connue des pierres de Wallonie. Elle est exploitée par une dizaine de carrières et est caractérisée par la présence de petits fossiles nommés crinoïdes. Les différentes finitions qu’elle permet la rendent adaptée aussi bien pour des applications à l’intérieur qu’à l’extérieur. 

La vallée de la Meuse a toujours été un lieu d’extraction privilégié pour la roche ornementale  et à l’heure actuelle, deux carrières de calcaire de Meuse sont encore en activité : il s’agit des carrières de Vinalmont et de Longpré. 

Le Pierre de Tournai a été employée dans des édifices prestigieux tels la Cathédrale de Tournai.

Le marbre noir de Golzinne a de tous temps été très recherché pour sa pureté et son caractère unique, alors que les marbres rouges et gris ont séduit pour l’aspect chamarré de leur gamme chromatique.

Parmi les pierres calcaires de couleurs claires, on citera les calcaires gréseux de Gobertange et de Fontenoille qui sont les pierres se rapprochant le plus des roches françaises.

Les pierres siliceuses

S’il est fréquemment utilisé en pavés ou couverture de sol pour ses qualités antidérapantes, le grès du Condroz n’en demeure pas moins le matériau de référence dans l’habitat traditionnel de nos régions.

L’arkose combine une grande dureté et une grande diversité de couleurs variées, dans une gamme pastel (rose, gris, etc) ou plus soutenue (brun, etc).

Le quartzite est, sauf exceptions, destiné à des applications à l’extérieur. Les grains de quartz liés par de la silice qui le constituent en font une pierre extrêmement résistante.

Le grès schisteux est une pierre typique des Ardennes et de la région de Malmédy dont l’aspect varie en fonction de sa composition propre et dont la gamme de couleurs se décline selon une palette de gris, gris-bleu, brun ou rouille.

Les schistes se prêtent en extérieur aux produits de maçonnerie et surtout pour les aménagements de jardin mais fournissent également des produits de sol. Ils trouvent également des applications à l’intérieur, en éléments sciés de différentes finitions.